Vous venez de créer une entreprise innovante, vous êtes déterminé et original dans votre approche de business. Voici quelques pistes pour rencontrer un investisseur intéressé par votre projet.

Trouver un investisseur pour lancer votre projet

L’entrepreneuriat est un milieu qui attire de plus en plus de personnes, car c’est une clé de la liberté financière, sortir du cercle vicieux du métro-boulot-dodo. C’est une aventure pour se révéler à vous et au monde. Alors, votre contexte est celui-ci : vous venez de faire cinq années prolifiques dans une grosse boite. Mais vous stagnez, vous sentez que votre potentiel est mal utilisé. Vous vous lancez dans un projet qui vous tient à cœur.

Une fois les formalités de création faites pour trouver un business angel comme christian klimczack, qui est un serial investisseur qui fait des séminaires et conférences sur le business, vous allez devoir vous créer un réseau à travers des conférences et autres manifestations professionnelles. Pour cela, il vous suffit de vous rapprocher du réseau des chambres de commerce et d’industrie de votre pays. Pour la bonne et simple raison que ce sont les institutions qui œuvrent pour faciliter le financement d’entreprises. Il y a aussi des évènements privés, d’où la constitution d’un réseau assez fort pour vous approcher d’investisseurs dynamiques.

Business d’anges et démons

Pour qu’une association pour porter un projet d’entreprise fonctionne, il faut obligatoirement une certaine complicité, compréhension entre le business angel et l’initiateur du projet. Le monde des business angels peut être assez dur, très souvent, une mauvaise prise d’informations conduit à l’échec. Car, le business angel doit avoir des qualités, des compétences et une vision dans votre projet.

Si, ce n’est pas le cas, si vous n’arrivez à vous entendre sur la manière de procéder. Vous courez à l’échec, l’aspect financier ne doit pas dominer votre collaboration. Car si c’est le cas, vous êtes une proie dans le milieu entrepreneurial. Votre rencontre est un cheminement vers l’enfer, donc l’échec.